Camp agrès 2015, c’est fini!

 

Les 70 gymnastes ainsi que les 10 moniteurs ont tout donné durant cette magnifique édition. Pour se remémorer la semaine, en voici un résumé plus ou moins complet!

 Dimanche

Le jour du départ est enfin arrivé: les responsables ainsi que quelques moniteurs sont déjà sur le lieu de rendez-vous prêts à accueillir les 70 gymnastes avec les prix souvenirs, casquette et lunettes à l’effigie des camps agrès fribourgeois. Les jeunes sont souriants, au taquet, même si certains ne savent pas à quoi s’attendre! Et oui, beaucoup de gymnastes participaient cette année à leur premier camp à Tenero.

Après avoir dit au revoir aux parents, c’est l’heure du départ en train: 4 heures et 17 minutes de voyage avec tous les bagages, dont certains auraient pu contenir le gymnaste lui-même! Après des changements de trains à Luzern et Bellinzona, nous voici arrivés à Tenero sous un ciel nuageux mais avec une température agréable.

Le programme pour le reste de la journée était plutôt simple:

  • Prise des tentes, avec 3 tentes de filles, une tentes de garçons et une tente de moniteurs.
  • Saut dans le lac, même si quelques gouttes tombaient.
  • Grillades devant notre salle au camping à cause du temps mitigé.
  • Réunion tous ensemble pour donner les informations importantes, discuter du déroulement de la semaine, etc.

Après cette première journée sans efforts physiques particuliers, les gymnastes ont été se coucher à 22h30, heure à laquelle le Centre Sportif de Tenero doit devenir silencieux selon une des règles d’or à respecter. Malheureusement pour nous, nos voisins tessinois de Mendrisio n’ont pas respecté cette règle de toute la semaine….

 Lundi

Il est 7h15 et la musique résonne entre les tentes pour réveiller les gymnastes. Le déjeuner étant à 8h00, ils ont passablement de temps pour se réveiller, se préparer pour le premier matin de gym et prendre toutes les affaires nécessaires à l’entrainement: habits de gym, gourdes, cuirs, etc. Nous arrivons même au déjeuner avec presque 10 minutes d’avance tellement les jeunes sont motivés! Au menu: céréales, bircher muesli, yaourt, fromages, charcuterie, pain, confitures, miel, beurre, fruits, café, jus d’orange, cacao, lait. De quoi ravir tout le monde!

Le premier déjeuner est rapidement pris afin de laisser plus de temps à la mise en place du matériel en salle de gym. Cette année, nous sommes dans la salle triple Naviglio (ancienne salle), moins lumineuse que la Gottardo. Mais tout le matériel nécessaire nous est fourni et à 9h00, l’échauffement peut débuter avec Claire (Clérrre), la monitrice du Jur(rr)a. Sol, anneaux balançant, saut, reck, barres parallèles, airtrack et grand trampoline sont au programme de la semaine. Chaque matin, les gymnastes ont 4 engins différents avec 40 minutes par engin. Ils sont répartis dans 9 groupes différents suivant leur niveau. Une pause de 10 minutes avec une petite collation est prévue entre 10h50 et 11h00. L’entrainement sur les engins se terminent à 12h20, ce qui laisse le temps de ranger la salle, et de faire un petit programme de force et de maintien du corps avant d’aller manger à 12h45 au restaurant du centre.

Après un bon repas constitué d’un menu du jour, d’un buffet de salade et d’un petit buffet chaud, les jeunes ont quelques minutes pour se préparer pour les activités de l’après-midi alors que les moniteurs ont déjà besoin d’un café pour tenir le coup pour la suite de la journée. A 14h00, nous sommes tous prêts pour les activités: stand up paddle pour les 30 plus grands gymnastes; beachvolley, slackline, piscine et initiation au baseball sur le terrain de foot pour les autres. Dans la mesure du possible, les groupes ne sont pas les mêmes que le matin et les moniteurs changent afin que tout le monde puisse se connaître!

A 17h30, tout le monde s’est rejoint au lac jusqu’à 18h00. Vu que le temps n’était pas très favorable à la baignade, les jeunes sont vite partis à la douche. L’heure de la douche est également celle des téléphones portables, et les gymnastes ont téléphoné à leurs parents, ou pas. Le souper, prévu tous les jours à 19h15, ravit tout le monde et l’heure de l’activité de la soirée est arrivée: des noms ont été donné aux groupes de l’après-midi et les jeunes se sont essayés aux pyramides, avec plus ou moins de succès.

L’heure du couché reste inchangé, 22h30, et les jeunes trouvent le sommeil plus rapidement que la veille.

 

Mardi

Réveil à 7h20 pour éviter d’attendre devant le restaurant pour le déjeuner. Le routine s’installe: mise en place de la salle, entrainement aux engins que l’on n’a pas eu la veille, rangement de la salle puis programme de force. C’est déjà l’heure de manger et de se préparer aux activités de l’après-midi avec un temps ensoleillé et chaud. Au programme: 20 gymnastes de plus ou moins grandes tailles s’équipent en VTT pour un tour du côté de Locarno puis la Via Valle Maggia pour se baigner dans la rivière qui n’est pas profonde mais qui a pas mal de courant. Au retour, Jérémy a la malchance de crever son pneu ce qui le retient seul à Locarno pour quelques minutes.

Le reste du groupe se rend à nouveau à la piscine, au beachvolley, à la slackline et aux jeux sur le terrain de foot. Tous se retrouvent à nouveau au lac avant de partir se doucher. Les jeunes réclament aux monos les clés des armoires contenant les téléphones portables car pour certains l’ennui des parents commence à se faire sentir.

Après le souper, c’est au tour d’un jeu de mimes de prendre place. Les membres des neuf groupes du matin se mettent l’un derrière l’autre et le titre d’un film ou une expression courante est montré au dernier de la file. Celui-ci doit mimer le film ou l’expression en question à celui de devant et ainsi de suite. Le but étant que le premier de la file découvre de quel film ou de quelle expression il s’agit. Certains groupes ont eu plus ou moins de difficultés à mimer « La Reine des Neiges », « Le Roi Lion », « Avoir les yeux plus gros que le ventre », etc. Même les moniteurs ont eu droit à leur mime choisi par les gymnastes.

Après cette soirée marrante, il est l’heure d’aller se coucher, avec de plus en plus de facilité, que ce soit pour les gymnastes que pour les moniteurs.

 

Mercredi

C’est déjà le milieu de la semaine et les yeux restent de plus en plus collés au réveil, mais le travail en salle est toujours aussi assidu et appliqué. Pour cet après-midi, deux autres groupes de grands gymnastes se dirigent vers la rivière de la veille en VTT. Pas d’incident cette fois-ci. Pour les autres, une petite course d’orientation dans le centre est prévue ainsi que quelques balles aux camps pour éviter que tout le monde parte en même temps pour la course. Les groupes pour la course d’orientation étaient composés de 3 gymnastes. Pour motiver les gymnastes à courir sous un soleil de plomb et une chaleur accablante, les moniteurs ont décidé que les plus lents devraient chanter seuls au karaoké prévu le soir-même alors que les vainqueurs recevraient un petit quelque chose. Le meilleur groupe a terminé le parcours en 14 minutes et 53 secondes alors que le dernier groupe a mis 42 minutes pour terminer. Par chance, les derniers n’ont pas eu à chanter le soir.

En attendant les derniers groupes de la course d’orientation, une petite bataille d’eau s’est organisée. De la fraîcheur bienvenue après l’effort au soleil ainsi que du fun, beaucoup de fun! Tout le groupe s’est ensuite rendu au lac et plus particulièrement sur le ponton où certains petits gymnastes ont été lancé par les moniteurs avec comme résultats quelques doubles saltos arrières mais également quelques plats!

La soirée du mercredi était remplie: direction Campo Felice pour les traditionnelles glaces puis retour au centre sportif pour un petit karaoké en compagnie d’autres groupes romands: Team Orzone avec leur camp polysport et leur chef Pascal qui organise si bien le karaoké, le karaté et le plongeon! Trop court malheureusement selon certains, mais une bonne nuit de sommeil est nécessaire pour recharger les batteries et attaquer la fin de semaine au mieux!

 

 Jeudi

Pour ce quatrième jour de gym, on commence à sentir la fatigue. Les courbatures sont présentes chez tout le monde et les cloques tapissent les mains des gymnastes qui ne veulent pratiquement plus monter sur le reck! Mais les moniteurs sont là pour les encourager, les motiver et les obliger à s’entraîner jusqu’au bout! Nous avons ce matin la première et seule vraie blessée du camp: une entorse à la cheville aux anneaux. Malheureusement la semaine était finie pour elle au niveau du sport.

L’après-midi se passe tous ensemble sur un terrain de foot avec au programme quelques jeux et une petite surprise des moniteurs. Une balle aux camps géante se met en place sous un soleil de plomb à nouveau et une chaleur étouffante, mais personne ne se plaint, en tout cas pour l’instant. Un autre jeu plus stratégique suit la balle aux camps: le vol de tongs! Le jeu dure presque une heure car aucune équipe ne réussit à gagner mais Jérémy arrête finalement le jeu car les quelques moniteurs manquants ont fini de préparer la surprise. L’heure des informations pour la suite de la journée est avancée afin d’attirer l’attention des gymnastes pour permettre aux moniteurs de s’armer de grosses bombes à eau! C’est le début de la bataille de bombes à eau. Malheureusement, les quelques 200 bombes à eau ne durent que quelques petites minutes!

La traditionnelle partie lac est lancée avec, à nouveau, le lancé de gymnastes depuis le ponton. Puis un gros câlin collectif sur un côté du ponton fait pencher de façon intéressante le ponton. Mais tout à coup un gros coup de sifflet du surveillant du lac retentit et celui-ci demande aux responsables de sortir immédiatement de l’eau. Jérémy et Bastien se font sermonner et un rapport va être écrit sur le groupe. Au jour d’aujourd’hui, nous ne savons toujours pas si ce rapport a été écrit ou non…

Puis c’est l’heure de la douche, du souper et de la disco…. Ou pas. Suite aux réticences des gymnastes de se rendre à la disco organisé par le centre, les moniteurs ont décidé de réserver une salle afin de projeter au beamer des vidéos de la 15ème World Gymnaestrada. Une soirée un peu plus tranquille qui a permis à certains de bien se calmer avant d’aller se coucher.

 

Vendredi

Le dernier jour « normal » est déjà arrivé. Le réveil est toujours plus dur et les visages fatigués. Mais cela ne dure pas longtemps: dès l’échauffement, les gymnastes sont à nouveaux prêts à travailler sur les engins. Un grand nombre de nouvelles parties sont maintenant acquises par les gymnastes et d’autres sont lancées pour la première comme les doubles saltos avant au saut!

Les cafés des moniteurs après le repas de midi sont toujours autant nécessaires! Pour ce dernier après-midi à Tenero, le plongeon est au programme. Malheureusement le temps n’est pas avec nous: gris, quelques gouttes même mais l’eau est chaude et les gymnastes ainsi que les moniteurs en profitent! Nous avons même la chance d’avoir un moniteur de plongeon avec nous pour nous apprendre à utiliser correctement la planche et pour nous donner quelques conseils. Beaucoup de jolis sauts ont été lancé: l’homme de bois a torturé psychologiquement quelques gymnastes, des tsukahara et des doubles arrières des 3 mètres ont amené un ou deux plats plus ou moins impressionnants!

L’heure de la douche a été avancée car le temps ne permettait pas vraiment d’aller au lac. Cela a permis aux jeunes de préparer gentiment leur valise et de ranger au mieux leur tente. Pour la soirée, nous nous sommes tous réunis dans notre local du camping afin de faire un bilan de la semaine. Peu de critiques négatives concernant le camp et beaucoup de remarques positives, ce qui fait grandement plaisir. Les gymnastes ont eu l’occasion de dire ce qu’ils savaient des moniteurs. Pour finir, nous avons tous joué au Loup Garou dans les tentes pour calmer les esprits. En général, les nuits ont plutôt été calmes et reposantes et les jeunes ont tous joué le jeu… Jusqu’au dernier soir pour deux d’entre eux. C’est Bastien qui a remarqué que deux gymnastes n’étaient pas dans leur lit à 1h00 du matin. Nous les avons retrouvé quelque part dans le camping en charmante compagnie. Cela nous a mis en colère surtout que la semaine s’était déroulée sans encombres!

 

Samedi

Voici déjà le dernier jour du camp. Tout le monde est fatigué mais ce n’est pas encore totalement fini. Les deux gymnastes rodant hier soir sont de corvée de nettoyage ce matin tout comme la seule blessée qui ne peut malheureusement pas faire de gym. Pour les autres, il ne reste que trois engins. Ce n’est bien entendu pas l’entrainement le plus efficace de la semaine mais certains ont donné tout ce qu’il leur restait d’énergie! L’heure de ranger la salle une dernière fois est arrivée avant de faire une dernière fois le programme de force, mais cette fois-ci filmé!

Après la douche obligatoire pour éviter de sentir mauvais durant les 4 heures de train qu’il faut pour rentrer à la maison, nous nous dirigeons une dernière fois devant le restaurant du centre sous des trombes d’eau. Ici des lunchs sont distribués à tous et un peu de temps nous reste avant de se diriger vers la gare…. Il est 13h00 et un des moniteurs demande à Bastien à quelle heure nous sommes censés avoir le train. Celui-ci répond 13h34. Mais Claire nous fait remarqué que l’année passée c’était plus tôt que ça. Bastien vérifie alors l’horaire et se rend compte de son erreur de lecture: le train est bel et bien à 13h09! Commence donc la panique et les cris des moniteurs qui empressent les gymnastes de prendre leur valises et de se diriger à la course à la gare de Tenero. Après quelques minutes pénibles de course et de panique, nous sommes finalement tous le train qui nous mène à Bellinzone.

Nous disons au revoir à deux gymnastes dans la gare de Lucerne, puis à trois monitrices à la gare de Berne. Les derniers adieux entre gymnastes et moniteurs se font durant le trajet entre Berne et Fribourg. Adieux émouvants car c’est là bel et bien la fin d’une merveilleuse semaine en compagnie d’une merveilleuse et attachante équipe!

Pour nous les responsables, cette semaine a été une magnifique semaine, et cela n’aurait pas été possible sans vous, les moniteurs, et sans vous, les gymnastes!!! C’est pourquoi nous vous remercions du fond du cœur pour votre engagement et votre présence! Nous espérons que c’est également le cas pour vous et que vous reviendrez l’année prochaine!

Merci mille fois

Voici enfin!! La vidéo du camp!!

En espérant qu’elle vous plaira,

nous vous souhaitons une très belle année 2016!!

Et vivement le prochain camp!

Et en bonus…

La vidéo de notre dernier programme de condition physique!!